Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Comme l'eau des étangs...

Rio ne répond plus (ou : exercice pratique d'autotorture)

23 Mars 2015, 12:23pm

Publié par Nathalie M.

Suite au succès foudroyant (sept like, tout de même !) de mon article sur Le Manuel du parfait petit masochiste, de Greenburg, j'ai concocté à votre intention un petit exercice, simple et efficace qui vous permettra premièrement d'évaluer votre niveau dans votre joyeuse démarche d'autotorture, deuxièmement de progresser (en tout cas, je l'espère).

Prêt(e)?

Il vous suffit d'un téléphone mobile et d'une personne que vous aimez et pour laquelle vous êtes susceptible de vous inquiéter (bref, une personne que vous aimez, ou vous ne seriez pas en train de faire cet exercice, CQFD). 

Cette personne peut être, au choix et en fonction de vos moyens, un(e) amoureux/se (potentiel(le) éventuellement), un(e) ami(e), un(e) conjoint(e), un enfant, un parent etc. Dans cet exercice, cette personne sera nommée Rio (Ok, ce n'est pas très drôle, mais comme le trouver m'a pris plus de temps qu'il ne m'en a fallu pour rédiger tout l'article, on s'en contentera !) 

1) Décidez qui sera cette personne. Au cours de l'exercice,  vous remplacerez systématiquement "Rio" par son prénom.

 

2) Envoyez-lui exactement douze sms en deux heures (à un rythme exponentiel, cela va de soi) qui doivent impérativement rester sans réponse. Si cette personne a l'habitude de ne jamais répondre à vos sms, changez de "Rio". Si elle n'a pas de téléphone mobile, changez-en aussi ou appelez-la douze fois sur son téléphone fixe, en laissant, ou non, un message vocal. Si vous n'avez pas de mobile, courez en acheter un : c'est un outil irremplaçable pour qui souhaite se torturer efficacement.

Vous pouvez aussi vous contenter d'imaginer la situation à titre d'entraînement pour le jour où elle se réalisera concrètement.

 

3) Prenez un crayon et classez les propositions suivantes dans l'ordre de leur probabilité (du plus probable au moins probable) :

Rio ne répond plus parce que :

1° Rio n'a pas son téléphone, oublié quelque part.

2° Rio a son téléphone, mais celui-ci est sur silencieux ou au fond de son sac et Rio n'a pas vu vos sms.

2° Rio a bien vu vos douze sms mais n'a tout simplement pas envie de vous répondre.

3° Rio est mort(e), et personne n'a pris la peine de vous prévenir.

4° Rio est actuellement séquestré(e) par une bande de voyous, ou de sadiques, ou de voyous sadiques qui lui ont évidemment pris son téléphone, et qui lui lisent vos sms en rigolant.

5° Le téléphone de Rio n'a plus de batterie.

6° Rio est en train d'agoniser quelque part, seul(e) dans sa cuisine, dans la forêt, dans une sanisette etc (l'essentiel est que ce soit un lieu où on ne le/la trouvera pas avant longtemps). Rio essaie en vain d'atteindre son téléphone, et chaque sonnerie lui indiquant la réception d'un nouvel sms est une torture pour lui/elle.

7° Rio est occupé(e), avec des amis et se dit qu'il/elle répondra à vos sms quand il/elle sera disponible.

8° Lors de votre dernière conversation avec Rio, vous l'avez involontairement mais gravement vexé(e) (quand vous lui avez dit que vous lui trouviez l'air fatigué, par exemple) et Rio ne souhaite plus avoir de contact avec vous.

9° Rio est occupé(e), en cours, dans son jardin, au cinéma, en réunion, en entretien d'embauche ou avec son supérieur, chez le dentiste etc et ne peut donc pas vous répondre.

10° Rio a bien lu tous vos sms et s'amuse de voir croître votre affolement et leur rythme. Il/elle s'amuse d'autant plus qu'il/elle les lit au fur et à mesure à son frère / sa soeur / sa maîtresse / son amant / sa bande de copains / son mari / sa femme/ ses collègues etc et qu'ils font des paris sur le nombre total de sms que vous allez lui envoyer.

11° Rio a bien lu tous vos sms et pense que vous êtes fou/folle à lier. Dans le cas où Rio fait partie de votre famille, il/elle se demande s'il ne faudrait pas vous faire interner. Dans le cas contraire, il/elle a décidé de ne plus vous fréquenter, par prudence, mais n'ose pas vous le dire, par prudence.

12° Aucun de vos douze sms n'appelait explicitement de réponse.

 

4) Reprenez les propositions ci-dessus et classez-les en commençant par la plus angoissante pour vous et en terminant par la plus anodine.

 

5) Comparez vos deux classements.

a. Ils diffèrent :

- un peu : vous êtes sur la bonne voie.

- beaucoup : c'est inquiétant, mais votre cas n'est peut-être pas désespéré.

Dans les deux cas, oubliez le premier classement et relisez le second jusqu'à ce qu'il l'ait totalement remplacé dans votre esprit.

Refaites l'exercice dans quinze jours afin d'évaluer vos progrès. S'il n'y en a pas, mortifiez-vous.

b. Ils sont identiques, vous n'avez  besoin ni de conseils ni d'exercices : vous êtes maître(sse) dans l'art de l'autotorture : FELICITATIONS!

 

Et si le problème venait de votre téléphone? Démontez-le totalement, puis remettez soigneusement en place tous les circuits.

Et si le problème venait de votre téléphone? Démontez-le totalement, puis remettez soigneusement en place tous les circuits.

Vous avez des enfants ? Plein d'autres possibilités de malheur délectable vous attendent ICI.

Si vous aimez, partagez !

Commenter cet article