Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Comme l'eau des étangs...

Chansons pour bien pleurer (exercices pratiques de masochisme- suite)... ou pas.

29 Avril 2015, 12:16pm

Publié par Nathalie M.

Après LA THEORIE et deux premières séances de travaux pratiques de masochisme que vous trouverez ICI et LA, et en attendant la suite des exercices destinés aux parents, voici une troisième séance d'entrainement, à base de chansons.

Le répertoire français regorge de trésors pour qui souhaite faire fructifier ses malheurs personnels et pleurer en boucle sur son canapé ou, tout simplement, adopter dès le matin une humeur agréablement pleurnicharde... Evidemment, le désarroi amoureux est particulièrement propice à ces séances d'automasochisme. Mais d'autres situations s'y prêtent. Alors, voici spécialement pour vous, un petit choix de (belles) chansons, qui rappelleront parfois au passage à certains d'entre vous leur jeunesse ; quel que soit le thème de la chanson, n'hésitez pas à en profiter pour vous attrister un peu sur le temps qui passe et/ou vous apitoyer sur votre adolescence douloureuse. 

Et puis, quand vous estimerez avoir assez pleuré, vous pourrez écouter les chansons antidotes (pour écouter les chansons, cliquez sur les mots en majuscules).

 

La prise de conscience du temps qui passe, et surtout de celui qui est passé, peut vous faire verser quelques larmes. Voici de quoi vous y aider.

J'ai personnellement testé l'écoute de CETTE CHANSON au réveil  : elle peut suffire à me faire déprimer jusqu'en milieu d'après-midi. 

UN AUTRE MONUMENT de masochisme, féminin, cette fois. 

Et si, avec un peu de chance, il y a un bon moment que les jeunes gens de dix-huit à vingt ans ne vous envisagent plus du tout... vous voilà avec une raison de plus pour déprimer.

 

Les chansons antidotes :

VERSION MASCULINE

VERSION FEMININE

 
 
Célibataire et lassée de l'être ? CETTE CHANSON devrait réussir à finir de vous plomber le moral.
Pour la version masculine, vous avez le choix : CELLE-CI ou/et CELLE-LA.

 

Les chansons antidotes : 

LA PLUS BELLE ?

ENCORE DU TRES CLASSIQUE

 
Etre en couple ne garantit d'ailleurs pas le bonheur.
Le vôtre va pas fort ces derniers temps ? C'est arrivé à d'autres, et les écouter devrait vous aider à mieux vous morfondre :
 
Et si vous sentez votre partenaire vraiment à bout et que la rupture semble inéluctable, vous pouvez commencer à sangloter sur CETTE CHANSON et continuer sur CELLE-CI.
Petite remarque au passage, je ne connais personne qui ait réussi à retenir un(e) amoureux/se sur le départ en lui proposant de devenir "l'ombre de (son) chien".  Mais on ne sait jamais...
 

Vous pourriez aussi vous remonter le moral en écoutant CETTE CHANSON , puis CELLE-CI

 

C'est fini. Il, elle vous a quitté(e). Des décennies plus tard, je trouve qu' ON N'A PAS FAIT MIEUX  pour sangloter dessus (ou alors, je vieillis, c'est ça, n'est-ce pas ?).
CELLE-CI est plus violente mais efficace aussi.
Et si vous souhaitez vous conforter dans l'idée que  VOUS L'AVEZ BIEN MERITE, et que d'ailleurs personne ne devrait vous aimer, ni ne vous aimera plus jamais.
 

En revanche, si l'idée vous traverse l'esprit que ce n'est peut-être pas la fin du monde, vous pouvez essayer de la nourrir en écoutant  ÇA et ÇA.

 

Et, si vous êtes assez inconscientE pour vous croire heureux/se en amour ou que vous pensez avoir fait le tour des souffrances que vous pouviez en retirer, vous pouvez toujours pleurer sur les malheurs du monde :
 
 
Pour déprimer en toute occasion,  CELLE-CI est bien,  CELLE-CI  encore mieux (désolée, petite soeur, je n'ai pas pu m'empêcher). CELLE-CI n'est pas mal non plus, et plus récente. Et, POUR FINIR.
 
 
Histoire de vous remettre, essayez CET ANTIDOTE, en espérant qu'il fasse le poids.
Et CELUI-CI, aussi, que j'ai beaucoup hésité à mettre (oreilles et âmes sensibles, abstenez-vous) ; mais personnellement elle me réjouit chaque fois que je l'écoute (peut-être qu'au fond, je suis méchante ? Si vous le pensez, vous pouvez me mépriser, ou me haïr*).
 
Et, JUSTE POUR LE PLAISIR, parce que j'ai quand même de bons souvenirs dessus et j'espère que vous aussi.
 
 

Bref, j'aime beaucoup la chanson française.

 

* Parce que moi aussi, j'ai le droit d'être maso (un de ces jours, je vous dévoilerai tous mes petits secrets sur l'utilisation du blog comme instrument d'autotorture, vous verrez) !

Chansons pour bien pleurer (exercices pratiques de masochisme- suite)... ou pas.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le !

Commenter cet article
S
Je fais consciencieusement tous les exercices que tu proposes afin de me rendre la plus malheureuse possible - pour l angoisse pas besoin je me debrouille toute seule-mais les roses blanches, c etait au dela de mes esperances. Merci ma grande soeur!
Répondre
N
Malgré mon avertissement, tu as donc cliqué dessus ? Et l'as écoutée jusqu'au bout ? Bravo, je ne peux que te féliciter de ta pugnacité à t'entraîner (à ce niveau là, c'est presque de l'acharnement). J'imagine, du coup, que tu n'as pas daigné écouter les chansons réconfortantes (que j'ai eu la faiblesse de proposer, en pensant aux petites natures, un peu comme le moment de relaxation à la fin du cours de gym) ? Si c'est le cas, je te félicite encore !