Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Comme l'eau des étangs...

"Tant de chemins noircis..."

16 Juin 2016, 18:57pm

Publié par Nathalie M.

Yves Bonnefoy, " Une voix"

Yves Bonnefoy, " Une voix"

Une voix

Souviens-toi de cette île où l'on bâtit le feu

De tout olivier vif au flanc des crêtes,

Et c'est pour que la nuit soit plus haute et qu'à l'aube

Il n'y ait plus de vent que de stérilité.

Tant de chemins noircis feront bien un royaume

Où rétablir l'orgueil que nous avons été,

Car rien ne peut grandir une éternelle force

Qu'une éternelle flamme et que tout soit défait.

Pour moi je rejoindrai cette terre cendreuse,

Je coucherai mon cœur sur son corps dévasté.

Ne suis-je pas ta vie aux profondes alarmes,

Qui n'a de monument que Phénix au bûcher ?

Yves Bonnefoy, Du mouvement et de l'immobilité de Douve, Mercure de France, 1953

Commenter cet article